Logo Images Education
drapeaux
Logo Images Analyses
Activité 1

Le flip book

Un flip book
Le flip book se présente comme un petit carnet. Il réunit des images qui mises les unes à la suite des autres décomposent un mouvement. Lorsqu’on le feuillette du bout du pouce en laissant s’échapper les pages à une vitesse que l’on peut réguler, l’animation prend vie. Ce procédé donne la possibilité de mettre deux animations dans le même livret: une au recto l’autre au verso.
 
En allemand Flip book se dit «Daumenkino» qui signifie «cinéma du pouce». En français, on dit aussi «folioscope» ou «feuilletoscope». Ce qui démontre son affiliation avec le livre et le dessin animé, et le domaine de du cinéma tout simplement.
Image de notionImage de notion
Activité 1

Le flip book

La fabrication du livret
Pour bien fonctionner, il doit être de petit format. On en trouve dans le commerce, mais tu peux aussi le fabriquer, avis aux bricoleurs! Pour cela, il faut découper des rectangles de papier de même grandeur. Pour les assembler, les pages peuvent être agrafées si le livret n’est pas trop épais, ou même collées. L’astuce est mettre de la colle sur le bord du papier et consiste à déposer l’autre feuille dessus, ainsi de suite. Une fois bien sec, le livret est prêt.
L'élaboration des images
Il y a deux possibilités dans la conception des images. La première est de dessiner directement sur le livret. Mais si tu as peur de te tromper, tu peux d’abord préparer tes images sur des feuilles et les coller ou redessiner ensuite. Il est important de réfléchir à l’animation préalablement, pour savoir combien de pages va demander la représentation du mouvement. Cela t’évitera d’être à cours de feuille et l’animation inachevée.
Image de notion
Activité 1

Le flip book

La mise en mouvement
En premier, tu dois déterminer le sens de lecture du livret qui te donnera l’ordre de réalisation des dessins: du bas vers le haut ou le contraire. Mais ton animation peut aussi se lire dans les deux sens, il n’y a pas de limite à l’imagination. Un livret peut en contenir deux: sur le recto et le verso des feuilles. Tout dépend de l’épaisseur de papier employée. Car si les feuilles sont trop fines, on risque de voir à travers le dessin qui est sur l’autre face.
 
Il est important de réaliser les dessins près du bord de la feuille pour une bonne lisibilité de l’animation. Pour décomposer un mouvement, il faut dessiner toutes les étapes intermédiaires entre l’image initiale et l'image finale. Plus le nombre de dessins entre ces étapes augmente plus le mouvement sera fluide mais plus il demandera de feuilles. Il faut donc trouver un juste équilibre.
Image de notionImage de notion
Page précédente
1.
2.
3.
Page suivante